Mes domaines de compétences

Mes expériences professionnelles, m’ont permis d’être confronté à des profils de personnes variés : adultes en situation de handicap physique et/ou psychique, enfants souffrant de pathologies variées (autisme, trisomie, dyslexie, difficulté scolaires).

 

Par cette formation universitaire variée, mon domaine d’action s’étend à tout type de personnes :

 

  • Enfants/adolescents :
Votre enfant/adolescent rencontre des difficultés affectives qui viennent perturber son rythme de vie : scolarité, sommeil, alimentation ?

Vous n’arrivez plus à gérer le comportement de votre enfant/adolescent et êtes souvent en conflit avec lui ?

 

Le passage de l'enfance à l'adolescence peut engendrer des difficultés relationnelles entre le jeune et ses parents. Ainsi, d'un statut de dépendance envers ses géniteurs, il va devoir s'émanciper pour acquérir sa propre identité psychique. Pour cela, il va se tourner vers son groupe de pairs, adoptant parfois une conduite d"opposition envers ses parents, qu'il n'avait pas jusqu'alors. Si une nouvelle distance ne s'instaure pas, il sera toujours plus mal dans sa peau. Le jeune est dans une situation paradoxale, puisqu'autant il a régulièrement besoin du soutien matériel, financier, social et affectif de sa famille, autant il a essentiellement besoin de marges de manœuvres toujours plus vastes, ou libertés. Il devra donc régulièrement se retourner vers des personnes dont il aspire à quitter la dépendance.

 

De ses éducateurs de manière générale (parents, professeurs) ainsi que des adultes qu'il est amené à fréquenter souvent, il attend d'être reconnu à sa juste valeur. Il a besoin de confiance, d'écoute et de responsabilité, autant que d'autorité, de limites et de sécurisation. En effet, c'est en testant et se confrontant au cadre, qu'il peut lui-même construire sa propre démarche d'adulte, ainsi qu'apprendre à mieux se connaître et gérer son impulsivité, son émotivité et ses facultés nouvelles.

 

De plus, il s'agit d'une période de transformation au niveau corporel, qui engendre des difficultés socioaffectives, dûes à la monté du désir. Le jeune doit nécessairement parvenir à se resituer dans son environnement social: famille, professeurs, petit-ami(e)s, copins/copines, camarades.

 

Au moment de l'adolescence, de nombreux jeunes ont un comportement déviant, de prise de risques. Cela s'explique surtout par un désir de tester ses limites et ses doutes face à l'avenir, la société, la mort.

 

  • Adultes:

Stress, problème personnel, remise en question de votre vie, volonté d’une réorientation, difficulté à envisager la retraite, deuil, problèmes familiaux...


L'acquisition du statut d'adulte ne se fait pas sans difficultés. Est considéré comme adulte une personne dont l'âge se situe après la période de l'adolescence.

 

L'accès à l'âge adulte n'est pas institutionnalisé, son seul critère légal est l'âge de la majorité qui varie selon les pays. L'adulte devient alors responsable de ses actes, de ses paroles et doit être capable de s'engager par ce qu'il produit (contrat de travail, actes civils, parentalité, etc.). Une maturité affective lui permettra de se passer de ses parents, et de découvrir des sources personnelles d'affections. L'être adulte doit pour cela accéder à un esprit de responsabilité individuel qui lui permettra de se projeter dans l'avenir en intégrant les normes, les valeurs, les interdits et satisfaire à ses obligations. La rencontre avec autrui et la capacité à établir des relations en se dégageant d'un égocentrisme (faire avec et au milieu des autres) devient un facteur de cohésion sociale, garant d'une vie en société décente et acceptable pour tous.

 

Une des caractéristiques de cette période de la vie adulte tient à son parcours non linéaire, constitué de multiples changements et de choix auxquels il aura à faire face. La structuration de la vie adulte est constituée d’un trajet au cours duquel l'adulte fait des expériences, des réalisations qui vont au fur et à mesure l'amener d'une dépendance ou relative dépendance, à une plus grande autonomie, qui sera signe de maturité. Ce processus de maturité implique l'adaptation à de nouveaux rôles, la résolution d’indécision, la modification d'attitudes trop exclusives, l'acquisition de nouvelles compétences, l'acceptation de l'incertitude et de l'avenir.

 

La vie adulte peut être séquencée en trois périodes qui correspondent à ses avancées dans sa structuration : le jeune adulte, l'adulte au mitan de sa vie, et l'adulte accompli. Les expériences réalisées au cours de ces étapes permettent le passage de l'une à l'autre, sans pour autant pouvoir les délimiter. Elles doivent permettre à l'adulte de se saisir des clefs de compréhension, des codes qui lui seront indispensables pour préserver, et si possible consolider, son autonomie. Pour être considéré adulte l'autonomie acquise doit recouvrir plusieurs champs : physiologique (fonctionnelle, corporelle), financier (subvenir à ses besoins), de pensée (prise de position personnelle, distinguer l'essentiel de l'accessoire, maîtrise du jugement, prévoir les conséquences de ses actes) et morale (distinction du bien et du mal, hiérarchisation de ses propres valeurs, honorer ses engagements).

 

  • Personnes vieillissantes: accompagnement des aidants naturels (famille), solitude, dépression…

Le vieillissement entraîne des modifications psychologiques parfois difficile à distinguer. Sur le plan émotionnel,  le vieillissement peut s’accompagner de l’émergence de sentiments multiples comme par exemple l’inutilité, la sensation d’être une charge pour les autres, la solitude et l’abandon, ou bien  la sensation de posséder un corps devenant incontrôlable.

 

Classiquement, trois aspects se dégagent de ce processus de vieillisement: la personne âgée tend vers une maîtrise passive de l’environnement, une réduction de son activité et une préoccupation grandissante de son monde intérieur. De plus, dans la majorité des situations, nous pouvons observer un désinvestissement de la réalité extérieure et un investissement de soi (L’Ecuyer, 1994 ; Léger et Tessire, 1989), accentués par l’approche de la mort (Caradec, 2004).

 

Au niveau des aspects sociaux, le processus de vieillissement peut également entraîner une diminution du réseau social chez la personne.  Des pertes relatives à la capacité de déplacement et à celle d’interaction avec l’environnement (vue et ouïe) sont subies par la personne âgée, l’amenant à limiter ses contacts avec l’extérieur et à se renfermer sur elle-même. Le déménagement en institution accentue cette diminution du réseau social et       l' isolement.

 

Mes prestations de service

Vous pouvez prendre rendez-vous au numéro suivant: 06-21-40-08-04 ou par e-mail psychologue.ac@gmail.com.

 

Mon cabinet principal se situe 19 rue des cordeliers à Belley 01300. En cas de difficulté de déplacements, je peux me rendre à votre domicile. Je me déplace dans un rayon de 50 km autour de Belley. Pour cela, il est nécessaire que vous disposiez d’une pièce calme, sans bruits perturbateurs.

 

Mon cabinet secondaire, se situe au pôle santé de la Poype, dans la "Maison du Paramédicale 200 route de Chalon à Saint-Trivier de Courtes 01560.

 

Vous pouvez également demander un bilan cognitif et/ou affectif, ainsi que professionnel. Le premier consiste en une évaluation des capacités des personnes en vue d’une orientation scolaire par exemple. Le second, consiste en une évaluation du fonctionnement personnel des personnes : estime de soi, attachement, lien aux parents… Les outils utilisés sont spécifiques aux psychologues et proviennent du site de l’ECPA ou bien de la testhotèque de l’université de Savoie, Jacob-Bellecombette.

 

J’anime également des groupes de parole (utilisation du photolangage) autour de différent thèmes : deuil, problématique familiale…

 

Enfin, je propose des séances de jeu de rôle, utilisant le support des contes, pour des enfants/adolescents souffrant d’un manque d’estime de soi, de difficulté à s’exprimer, à se mettre en avant.

 

Déroulement d'une prise en charge

Un premier rendez-vous où nous apprenons à mieux nous connaître, afin de pouvoir situer la demande.


Puis, selon la problématique et le temps nécessaire à la création d'une relation de confiance, d’autres séances suivront.